banc


banc

banc [ bɑ̃ ] n. m.
• 1080; germ. °bank-
ILong siège, avec ou sans dossier, sur lequel plusieurs personnes peuvent s'asseoir à la fois. Banc de pierre, de bois, de fer. Banc de jardin. Banc rembourré. banquette. Loc. Sur les bancs de l'école : pendant le temps de la scolarité. Nous nous sommes connus sur les bancs de l'école. Char à bancs. Bancs d'un amphithéâtre. gradin.
Ce siège, réservé, dans une assemblée. Le banc des ministres, à l'Assemblée nationale. Banc des avocats. Banc des accusés, au tribunal. Loc. (Être) au banc des accusés, dans une situation d'accusation. Anciennt Banc d'œuvre, réservé aux marguilliers.
IIPar ext. Techn. Bâti, assemblage de montants et de traverses. Un banc de tourneur, de menuisier. 1. établi, table. Banc à broches, dans la filature du coton.
Technol. Banc de mesure : ensemble d'instruments de mesure destinés au contrôle et à la maintenance d'appareils. Banc automatique, de test.
♢ BANC D'ESSAI : bâti sur lequel on monte des moteurs ou des machines pour les éprouver. — (1927 « épreuve cycliste ») Fig. Épreuve à laquelle est soumise une personne, une chose; concours organisé pour des débutants, où ils s'essayent. Mettre au banc d'essai.
Audiovis. BANC-TITRE :dispositif sur lequel sont fixés une caméra fonctionnant image par image et les documents à filmer (générique, titre), pour l'intégration du texte à l'image. Des bancs-titres.
IIIAmas de diverses matières formant une couche plus ou moins horizontale.
1Banc de sable, de vase, de roches. écueil, haut-fond. Banc de glace. banquise. Banc de coraux. récif. (1722) Région. (Canada) Banc de neige : amas de neige entassée naturellement ( congère) , ou mécaniquement lors d'un déneigement.
2 ♦ BANC DE POISSONS : grande quantité de poissons assemblés par espèce. Un banc de harengs. Banc d'huîtres. huîtrière.
3Géol. Se dit des couches géologiques qui composent un terrain. Banc de marne. Banc de pierre : chaque lit de pierre dans une carrière, une mine. ⇒ assise, couche.
⊗ HOM. Ban.

banc nom masculin (germanique bank) Siège allongé pour plusieurs personnes, avec ou sans dossier, en général non rembourré. Siège réservé à une catégorie de personnes dans certaines assemblées, dans les tribunaux, etc. : Le banc des ministres. Histoire Cour du conseil d'un souverain. Mécanique Partie du bâti d'une machine-outil servant de support aux glissières horizontales sur lesquelles évoluent les tables ou les chariots. Technique Bâti en métal ou en bois, utilisé par de nombreux corps de métiers. ● banc (expressions) nom masculin (germanique bank) Banc d'essai, installation permettant de mesurer les principales caractéristiques et les performances d'un moteur à différents régimes ; ce qui permet d'éprouver quelqu'un, quelque chose, de juger de ses capacités, de ses possibilités. Banc d'huîtres, étalage, à l'extérieur d'un restaurant, des fruits de mer qui y sont servis ou peuvent être vendus à la clientèle extérieure. Être au (sur le) banc des accusés, être dans la situation d'accusé. Sur les bancs (de l'école), à l'école. Banc d'épreuve, ensemble d'appareils qui permettent d'éprouver la résistance du canon des armes à feu. Banc d'avocat, de procureur, bureau d'un avocat, d'un procureur au palais. Banc des baillis et sénéchaux, banc où siégeaient les baillis et sénéchaux. Grand banc, banc des présidents à mortier dans les anciens parlements. Banc du roi, en Angleterre, tribunal suprême qui jugeait, au Moyen Âge, en présence du roi, les affaires intéressant le souverain et qui devint ensuite un tribunal d'appel. Banc de reproduction, appareil photographique, de grandes dimensions, employé dans les ateliers de photogravure. Banc mémoire, ensemble électronique composant une partie ou l'ensemble de la mémoire centrale d'un ordinateur. Banc de nage, chacun des bancs d'une embarcation manœuvrée à l'aviron. Banc métallographique, microscope optique inversé dans lequel la partie éclairage, le bloc optique et les dispositifs d'enregistrement photographique sont placés en ligne horizontale. Banc à tirer, appareil pour étirer les métaux en fil et pour obtenir des tubes métalliques sans soudure. Banc d'optique, support massif horizontal sur lequel peuvent coulisser différents éléments d'un montage optique dont les positions sont ainsi aisément repérables. Banc d'œuvre, place qui était réservée, dans les églises, aux membres du conseil paroissial. Banc à broches, machine de filature qui, dans la chaîne de production, précède le continu à filer et qui produit une mèche légèrement tordue. Banc d'étirage, machine de filature sur laquelle on procède à une opération d'étirage combinée à une opération de doublage. ● banc (homonymes) nom masculin (germanique bank) ban nom masculinbanc nom masculin (de banc) Élévation du fond marin, à sommet régulier, parfois découvert à basse mer et qui, aux abords des côtes, peut être dangereuse pour la navigation. Troupe d'animaux marins de même espèce se formant à certaines époques de l'année : Banc de sardines, de harengs. Amas épais de quelque chose : Banc de brume. Couche géologique sédimentaire généralement étendue et d'épaisseur réduite. Amas de sable ou de galets, plus ou moins mobile, qui se forme dans le lit d'une rivière, et dont la formation, le déplacement, la disposition dépendent du mouvement des eaux. ● banc (difficultés) nom masculin (de banc) Orthographe et sens Ne pas confondre ces deux mots. 1. Ban = condamnation à l'exil, au bannissement (n'est plus employé que dans les expressions être en rupture de ban et être mis au ban de la société). 2. Banc, avec un c = siège. Être au banc (ou sur le banc) des prévenus, des accusés. ● banc (expressions) nom masculin (de banc) Banc de neige, au Canada, amas de neige entassée par le vent. ● banc (homonymes) nom masculin (de banc) ban nom masculinbanc (synonymes) nom masculin (de banc) Troupe d'animaux marins de même espèce se formant à certaines...
Synonymes :
Couche géologique sédimentaire généralement étendue et d'épaisseur réduite.
Synonymes :

banc
n. m.
rI./r
d1./d Long siège sur lequel plusieurs personnes peuvent prendre place côte à côte. Les bancs de l'école.
|| (Afr. subsah.) être sur les bancs, faire les bancs: aller à l'école, faire ses études. Quitter les bancs.
|| MAR Banc de nage, sur lequel se placent les rameurs d'une embarcation.
d2./d (Québec) Petit siège sans bras ni dossier. Ajuster le banc du piano.
d3./d Siège, emplacement réservé.
(Au tribunal) Banc des avocats, banc des accusés.
|| (Québec) Banc d'oeuvre (à l'église): banc réservé aux marguilliers.
(Au hockey) Banc des joueurs, où se tiennent les joueurs pendant un match, quand ils ne sont pas en train de jouer. Banc des punitions, où doit se rendre un joueur pris en faute par l'arbitre.
rII./r
d1./d Couche naturelle, consistante, plus ou moins régulière et horizontale, de matières minérales superposées. Banc de sable, de calcaire, de grès.
|| Relief en saillie des fonds sous-marins ou des lits fluviaux. Le banc de Terre-Neuve.
|| Par anal. Banc de glace.
|| (Québec) Banc de neige: amoncellement de neige dû au vent ou à un travail de déblaiement.
d2./d Amas régulier. Banc de brouillard.
d3./d Masse de poissons qui se déplacent ensemble. Banc de harengs. Syn. (Acadie) mouvée.
Par anal. Banc d'huîtres.
d4./d TECH Banc d'essai: installation qui permet de mettre à l'épreuve le bon fonctionnement d'une machine; fig. ce par quoi on évalue les capacités de quelqu'un.
d5./d TECH établi. Banc de tourneur.

⇒BANC, subst. masc.
I.— Siège allongé, avec ou sans dossier, sur lequel plusieurs personnes peuvent s'asseoir en même temps. Banc de bois, de pierre; banc en marbre; banc semi-circulaire; char à bancs :
1. Le roi portait un chapeau rond, la ganse enrichie de perles, et surmonté d'un gros diamant connu sous le nom de Pitt. Chacun était assis sur un fauteuil, une chaise, un banc, un tabouret, selon son rang ou sa dignité; ...
ERCKMANN-CHATRIAN, Histoire d'un paysan, t. 1, 1870, p. 219.
A.— Spécialement
1. Dans le domaine de l'enseignement. Les bancs de l'école. Les bancs sur lesquels s'asseyent les écoliers et les étudiants.
P. méton. L'école, le collège, l'université. Absol. Être, se mettre sur les bancs. Suivre ou commencer à suivre les cours d'une école, d'un collège, d'une université. (Sur) les bancs. (À) l'école, (à) l'université :
2. — Richard, sitôt sorti des bancs, a perdu son père. — un veuf. Il a dû travailler; ...
GIDE, Paludes, 1895, p. 106.
Vx. Banc d'honneur. ,,Celui qui est réservé aux élèves qui ont obtenu les premières places`` (Lar. 19e).
2. Siège, emplacement réservé à certaines personnes dans certaines assemblées.
a) Domaine jur.
DR. ANC. Banc des baillis et sénéchaux. ,,Banc où siégeaient les baillis et sénéchaux royaux des provinces, lorsqu'ils assistaient aux audiences de la grand'chambre`` (Lar. 19e). Banc de procureur, banc d'avocat. ,,Espèce de bureau où un procureur, un avocat donnait rendez-vous à ses parties, à ses clients, dans la salle du palais`` (Ac. 1835-1878).
Usuel. Banc des accusés. Synon. banc de l'accusation, du crime, des criminels, d'ignominie, d'infamie. Le banc de la nième chambre, du tribunal correctionnel; le(s) banc(s) de la cour d'assises; le banc des jurés :
3. ... Au banc, entre les gendarmes, quelque chose comme un paquet lamentable et qui devient, quand le président lui dit de se lever, une petite vieille épouvantable.
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1869, p. 502.
Banc des avocats. ,,Banquettes sur lesquelles s'asseyent les avocats dans les tribunaux`` (Ac. 1835-1932).
Banc ou chambre des huissiers. ,,Banc placé dans l'auditoire d'un tribunal, à défaut d'un local spécial, où les avoués déposent les actes du Palais qui sont signifiés par les huissiers audienciers`` (CAP. 1936).
b) Domaine parlementaire. (En Angleterre) le banc des évêques (à la Chambre des Lords) (Ac. 1932). (En France anciennement) le banc de la noblesse, des sénateurs; (actuellement) le banc des ministres ou du gouvernement (à l'Assemblée nationale).
Banc de la presse. ,,Tribune de la presse dans les endroits où celle-ci est professionnellement et officiellement représentée`` (Ch.-L. CARABELLI, [Lang. du journalisme]).
c) Domaine relig. Banc d'église (Vx ou vieilli) ,,Siège ordinairement entouré de menuiserie, réservé à une famille pour l'assistance au service divin`` (Ac. 1932). Bancs d'église. ,,Bancs autrefois réservés à certaines personnes dans les églises`` (Nouv. Lar. ill.). Banc seigneurial. ,,Banc réservé dans l'église à la famille du seigneur`` (DG). Place de banc. ,,Place réservée à telle personne`` (MARCEL 1938).
Rem. Les marguilliers et les officiers de la fabrique occupaient, dans les églises, une place située en face de la chaire et appelée banc d'œuvre ou de l'œuvre. Cette place est actuellement réservée aux personnes notables de la paroisse (cf. Ac. 1932).
3. MARINE
Banc de quart. ,,À bord des anciens voiliers, petite plate-forme surélevée à l'arrière, quelquefois même débordant au-dessus de l'eau, où se tenait l'officier de quart. Aujourd'hui, le banc de quart serait la passerelle`` (GRUSS 1952) :
4. Rocambole quitta sa cabine et monta sur le pont. Le capitaine était déjà sur son banc de quart et donnait des ordres, les matelots carguaient les voiles, les passagers paraissaient consternés.
PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 4, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 12.
Banc de(s) rameur(s) (Vx) ou banc de nage (mod.). ,,Siège sur lequel s'assoient un, deux ou plusieurs rameurs, maniant chacun sa rame ou tous un seul aviron`` (LITTRÉ).
4. Petit banc ou banc de pied. ,,Sorte d'escabeau qu'on met sous ses pieds au théâtre, au concert, etc.`` (DG); agenouilloir :
5. Assise près de terre sur un petit « banc de pied » dur au séant, j'appuie ma tête, comme tous les soirs, contre les genoux de ma mère, ...
COLETTE, La Maison de Claudine, 1922, p. 73.
B.— P. ext. Ensemble des personnes à qui certains bancs sont assignés. Le nième banc d'une classe; le banc des évêques (à la Chambre des Lords), des ministres; un banc de rameurs (cf. Ac. 1798-1835) :
6. — On a souvent discuté sur le nombre de juges dont il convient de composer le banc permanent du tribunal criminel.
COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 430.
Banc du roi, banc de la reine. ,,Se dit, en Angleterre, d'une cour souveraine où anciennement le roi siégeait en personne`` (Ac. 1835-1932).
C.— P. anal.
1. Banc de gazon, de mousse :
7. Il [Loïs] la fit asseoir [Odette] sur un banc de gazon, auprès d'une fontaine.
ZOLA, Contes à Ninon, 1864, p. 86.
2. Meuble sur lequel on pose quelque chose.
a) Batte de blanchisseuse :
8. De temps à autre une grosse chiffe, attirée par l'eau savonneuse, rasant de son ventre le gravier plat, montrait hors de la nappe sa nageoire d'un rouge vif. Pierre s'était assis sur un banc de laveuse, à l'entrée de la prairie.
MOSELLY, Terres lorraines, 1907, p. 231.
b) ,,Table`` (Ch.-L. CARABELLI, [Lang. pop.]).
c) Région. Banc des siaux. ,,Meuble spécial sur lequel on pose des seaux d'eau`` (Canada 1930).
3. Au plur., VÉN. Bancs ou bans. ,,Planches sur lesquelles les chiens se couchent dans le chenil`` (BAUDR. Chasses 1834).
4. Argot
a) ,,Lit de camp pour quinze à vingt forçats`` (ESN. 1966); cf. F. VIDOCQ, Les Voleurs, 1836, p. 37, 164).
b) ,,Banquette sur laquelle le forçat reçoit, à genoux, la « bastonnade » : Passer sur le banc`` (ESN. 1966); cf. H. BRISSAC, Souvenirs de prison et de bagne, 1880, p. 68 et A. HUMBERT, Mon bagne, 1880, p. 18).
II.— TECHNOL. Bâti fait d'un assemblage de montants et de traverses et servant à divers usages dans différents métiers.
A.— CHIR. ANC. Banc d'Hippocrate. ,,Machine inventée par Hippocrate pour la réduction des luxations et des fractures de la cuisse ou de la jambe. C'était une sorte de lit à la tête et au pied duquel était placé un cylindre de bois qui tournait sur son axe à l'aide d'une manivelle`` (LITTRÉ-ROBIN 1865).
B.— COMM. Étal de marchand (boucher, etc.) :
9. Il n'y avait là que des femmes (...) des femmes de la Halle : (...) quelques vendeuses de poissons, propriétaires enviées d'un banc au pavillon de la marée.
P. ARÈNE, Veine d'argile, 1896, p. 106.
C.— TECHNOL. GÉN. Établi, support de formes très variées, appareil ou ensemble d'appareils reposant sur un support.
1. [En constr. abs.] ,,Les fondeurs de caractères d'imprimerie donnent le nom de banc à une sorte de table oblongue, autour de laquelle règne un rebord, excepté vis-à-vis (sic) l'ouvrier qui y reçoit les lettres à mesure qu'on les fond`` (CHESN. 1857).
2. [Banc + prép. à]
a) [Suivi d'un verbe] Banc à couper. ,,Petit établi qui porte des cisailles`` (Nouv. Lar. ill.). Banc à river. ,,Appareil à river les roues d'horlogerie sur leurs pignons`` (Lar. 19e). Banc à (é)tirer. ,,Machine qui tire le métal à la filière`` (GUÉRIN 1892) :
10. Le banc à tirer à sangle, qui est le plus simple des trois [sortes de bancs à tirer], se compose d'une roue à cheville, ou seulement de deux leviers en croix, montés sur l'axe d'un treuil (...). On fait usage, pour appliquer la puissance de ce mécanisme, d'une large et forte sangle dont un des bouts s'enveloppe sur le treuil et sur lui-même, ...
CHESN. 1857.
b) [suivi d'un subst.] Banc à broches. ,,Appareil utilisé pour filer le coton et transformer en mèches les rubans qui viennent du banc d'étirage`` (Lar. 20e). Banc à cric. ,,Établi d'orfèvre`` (Lar. 19e).
3. [Banc + prép. de + subst. désignant ordinairement une pers., une action, un obj., une machine] Banc de menuisier, de tour(neur) (cf. ROB.).
a) Banc de cuve. ,,Sorte de plancher qui entoure une cuve de brasseur`` (DG).
b) Banc d'épreuve. ,,Pour mesurer la résistance des canons d'armes à feu`` (ROB.).
c) Banc d'essai. ,,Installation servant à la détermination des caractéristiques d'une machine tournante ou d'un appareil fonctionnant aux différents régimes`` (SIZ. 1968). P. ext. ,,Ensemble de l'atelier correspondant`` (QUILLET 1965) :
11. Le ressort fabriqué est placé sur un banc d'essai au moyen de deux chariots minuscules roulant sur rail, sur lesquels reposent ses extrémités. On mesure alors la limite élastique d'allongement du ressort...
L. PÉRISSÉ, Traité gén. des automobiles à pétrole, 1907, p. 372.
Au fig. Ce qui permet d'éprouver une personne ou une chose :
12. Ces vils travaux ne constituaient que mon banc d'essai, une sorte de test (...) de comportement...
A. ARNOUX, Zulma l'infidèle, 1960, p. 148.
Spéc., arg. (des coureurs cyclistes professionnels). Épreuve régionale faisant présumer les résultats d'épreuves plus dures (ESN. 1966). Cycliste corpulent, prouvant la résistance d'une machine.
d) Banc de presse. ,,Sorte de buffet sur lequel le pressier dispose son papier. À l'intérieur et dans les tiroirs il range ses outils`` (Ch.-L. CARABELLI, [Lang. de la typogr.]).
4. [Banc + adj.] Banc horizontal (R. CHAMPLY, Nouv. encyclop. pratique, t. 12, 1927, p. 21), banc métallographique (R. CHAMPLY, Nouv. encyclop. pratique, t. 8, 1927, p. 220), banc micrographique (Catal. d'instruments de lab. (Prolabo), 1932, p. 133), banc photométrique (QUILLET 1965), banc rompu (P. GORGEU, Machines-outils, 1928, p. 164), banc tournant (J. GUILLEMIN, Précis de constr., calcul et essai des avions et hydravions, 1929, p. 7).
5. [Banc + subst.] Banc-balance, subst. masc. Bâti utilisé pour mesurer la puissance d'un moteur (cf. Lar. 20e et Lar. encyclop.). Banc-titre, subst. fém. ,,Terme de télévision. Caméra fixée sur un support mobile qui sert à la prise de vues des documents graphiques et à la réalisation de certains truquages`` (VOYENNE 1967).
III.— Masse formant une couche, une surface horizontale plus ou moins étendue. Banc d'algues, de corail :
13. Mais c'est que ce serait autre chose encore si l'on s'aventurait là-haut, sur les plateaux où la bise enlève la neige et la roule en grands bancs qu'on nomme congères.
POURRAT, Gaspard des montagnes, À la belle bergère, 1925, p. 85.
Rem. À rapprocher de l'expr. banc de neige présentée comme canadianisme dans plusieurs ouvrages : ,,Amas de neige entassée par le vent`` (Canadian. 1969).
A.— Spécialement
1. AGRIC. ,,Place que la charrue n'a pas retournée (Guérin)`` (PLAIS.-CAILL. 1958).
2. GÉOGR., MAR. Amas de matière d'une certaine étendue, caché sous l'eau ou peu élevé au-dessus du niveau de l'eau, qui se forme sur un littoral ou dans le lit d'un cours d'eau. Banc de gravier, de roches, de sable, de vase :
14. Ils [les homards] vivent constamment immergés sur les bancs et les terrasses qui s'étendent le long du continent.
H. COUPIN, Animaux de nos pays, 1909, p. 403.
Banc de glace. ,,Masse de glace d'une grande étendue, flottante et presque immobile, qu'on trouve en mer par les hautes latitudes`` (Ac. 1835-1878).
3. GÉOL., MINES (et CARR.). Couche de matières minérales homogènes, d'une faible épaisseur, mais d'une certaine étendue. Banc de calcaire, de charbon, de pierres, de schiste; banc continu, vertical :
15. Ce grès est rosé, en plaquettes plutôt qu'en bancs, ...
A. DE LAPPARENT, Abr. de géol., 1886, p. 16.
Rem. ,,Pour les argiles, les marnes, on dit plutôt lit ou couche`` (QUILLET 1965).
Banc du ciel. ,,Lit supérieur [dans une carrière exploitée]`` (DG). Banc royal. ,,Pierre calcaire, à grains très fins et de teinte uniforme., utilisée surtout en sculpture`` (BARB.-CAD. 1963). Banc de volée. ,,Lit inférieur, dernier banc exploité dans une carrière`` (Lar. 19e).
4. ICHTYOL., PÊCHE. Troupe importante d'animaux marins de même espèce et se déplaçant ensemble. Banc de moules, de poissons, de harengs, de sardines; banc voyageur :
16. ... arrivons tout de suite au rêve, afin que les impatients, affamés de ces sortes de lectures, ne se mettent pas à rugir, comme un banc de cachalots macrocéphales qui se battent entre eux pour une femelle enceinte.
LAUTRÉAMONT, Les Chants de Maldoror, 1869, p. 272.
5. MAR., PÊCHE. Banc de pêche(rie). ,,Secteur favorable à l'exploitation des eaux ou du fond`` (GEORGE 1970). ,,Par le seul mot de banc, on entend souvent le banc de Terre-Neuve. Ainsi la navigation du Banc signifie la navigation qui s'effectue pour la pêche de la morue sur ce Banc ou dans les parages`` (GRUSS 1952).
Arg., vx [P. allus. aux morues qu'on y va pêcher] Banc de Terre-Neuve ou, p. abrév., Banc. Partie des Boulevards située entre la Madeleine et la porte Saint-Denis (cf. D. POULOT, Le Sublime, 1872, p. 116 et 260). ,,Trottoir`` (ESN. 1966); cf. A. SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 89.
6. P. ET CH., CH. DE FER. Banc de suintement. ,,Infiltrations qui se produisent sur une certaine étendue dans les talus des tranchées`` (Nouv. Lar. ill.); cf. Ch. BRICKA, Cours de ch. de fer, t. 1, 1894, p. 110).
B.— Au fig. Ce qui rappelle une telle masse. Banc de brume, de fumée, de nuages, de poussière, de vapeurs; banc de tulipes :
17. ... et qu'y a-t-il aussi de plus pénible à considérer que ces bancs de volumes, des parapets d'ouvrages de l'esprit qui se forment sur les quais de la rivière, ces millions de tomes, de brochures échoués sur les bords de la Seine, comme des épaves intellectuelles rejetées par le cours du temps qui s'en décharge et se purifie de nos pensées?
VALÉRY, Variété 4, 1938, p. 31.
PRONONC. — 1. Forme phon. :[]. Pour la non prononc. de c final, cf. FOUCHÉ Prononc. 1959, p. 411; cf. aussi GRAMMONT Prononc. 1958, p. 55, ainsi que LAB. 1881, p. 73. Enq. ://. 2. Homon. : ban, bang (arbre). ,,Le c ne se lie pas : un banc élevé, dites : un ban élevé... prononciation qui est notée par Chifflet pour le XVIIe siècle; l's se lie dans la prononciation soutenue : des bancs élevés, dites : des ban-z-élevés`` (LITTRÉ; cf. aussi LAB. 1881).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. XIe s. « siège étroit et allongé où peuvent se tenir plusieurs personnes » (Alexis, éd. G. Paris, 66, 326 : Li apostolies e li emperedour Siedent es bans e pensif e plorous); d'où « siège réservé à une catégorie de personnes » dans de nombreuses expr. spéc., en partic. 1458 banc de jugement « tribunal siégeant régulièrement » (Coutumes Lille, éd. Roisin, p. 93); 1549 (EST. : Bancs de procureurs); 1611 banc [de rameur] (COTGR.); 1718 banc d'église (Ac.); 1835 banc de l'œuvre (Ac.); 1680 être sur les bancs, se mettre sur les bancs « soutenir un acte en Sorbonne, et aussi commencer ses études » (RICH.); 2. p. anal. fin XIIe s. mét. « étal d'un marchand » (1re continuation de Perceval, éd. W. Roach T 14840 : Lors vint endroit les bans passant Ou on vendoit char et poison, oiseax et autre venison) d'où « bâti, assemblage en métal ou en bois servant à divers usages dans différents corps de métiers » spéc. 2e moitié XVe s. « comptoir où se faisait en public le commerce d'argent » (HEILEMANN, Der Wortschatz von G. Chastellain, nach seiner Chronik, [III, 315, 1], p. 187 : les bancs des usures piémontois); 1723 technol. (verrerie) (SAVARY DES BRUSLONS, Dict. univ. de comm., Paris); 1751 banc d'Hippocrate (chir.), banc à ourdir (passementerie) etc. (Encyclop.); 1866 (Lar. 19e : [...] Banc d'épreuve, Assemblage de charpente sur lequel sont placées des plaques de fonte cannelées, pour recevoir les canons de fusil et de pistolet que l'on veut éprouver); 1907 autom. supra ex. 11; 3. p. anal. 1529 géogr. et mar. « amas de matières (sable, vase ou rocher), formant une couche plus ou moins horizontale caché sous l'eau » (PARMENTIER, Journal de voyage dans JAL1 : Et passames plusieurs Bancs à quatre, à cinq, à six et à huit brasses d'eau); 1797 ichtyol. banc de poissons (Voyage de la Pérouse, p. 129).
Du germ. bank- (BRÜCH, p. 58), mot masc. et fém., par l'inter médiaire du lat. vulg. bancus attesté au Moy. Âge par son dér. bancalis « coussin où l'on s'assied » (VIe-IXe s., Capit. reg. Franc., 32, 42 dans Mittellat. W. s.v., 1335, 11) puis attesté lui-même en 1025 au sens 1 (Siffridus dans DU CANGE s.v. bancus 1), en 1065-1140 au sens 2 « comptoir de marchand » (Hugues de Flavigny dans Mittellat. W. s.v., 1335, 65). La forme banki proposée par DAUZAT68 pour l'étymon germ. ne convient pas, l'hyp. d'un empr. au germ. à une époque ant. à l'amuïssement du -i suivant la syll. rad. ne semblant pas acceptable du point de vue historique. L'hyp., d'un empr. au frq. (KLUGE20, s.v. bank1; EWFS2. GAM. Rom.2 t. 1, p. 312) fait difficulté étant donnée l'ext. du mot dans la Romania où ces mots sont directement empr. au germ. et non véhiculés par le fr. (REW3).
STAT. — Fréq. abs. littér. :3756. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 3842, b) 6747; XXe s. : a) 7138, b) 4786.
BBG. — BISE (G.). Gloss. du fr. région. dans la Haute-Broye fribourgeoise. Archivum romanicum. 1939, t. 23, p. 292. — BRÜCH (J.). Bemerkungen zum französischen etymologischen Wörterbuch E. Gamillschegs. Z. fr. Spr. Lit. 1927, t. 49, p. 296. — DUCH. 1967, § 12, 14. — GOSSEN (C. T.). Zur lexikalen Gliederung des pikardischen Dialektraumes. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, t. 2, p. 136. — GOUG. Mots t. 2 1966, p. 155.

banc [bɑ̃] n. m.
ÉTYM. V. 1040, Alexis; du germanique bank, anc. haut all. banch. → 1. Banque, banquet.
———
I Long siège, avec ou sans dossier, sur lequel plusieurs personnes peuvent s'asseoir côte à côte. Bancelle (vx), 1. banquette. || Banc de pierre, de bois, de fer. || Banc de jardin. || Un banc adossé à la maison (→ Adosser, cit. 3). || Les bancs d'un amphithéâtre. Gradin.
1 En classe un banc de chêne, usé, lustré, splendide,
Une table, un pupitre (…)
Hugo, les Rayons et les Ombres, XLIV.
1.1 Il regardait sur les bancs les pauvres assis, ceux pour qui la chaise était une trop forte dépense.
Maupassant, Fort comme la mort, p. 116.
Les bancs de l'école. || Nous avons été ensemble sur les bancs du collège. || Il quitte à peine les bancs de l'école. Par métonymie. L'école, l'université. || Être, se mettre sur les bancs : aller à l'école, à l'université.
2 Il était sur les bancs de l'école de théologie (…)
Bossuet, Oraison funèbre de François Bourgoing, I.
Siège réservé dans une assemblée. || Le banc des ministres, à l'Assemblée nationale. || Banc des avocats. || Banc des accusés, au tribunal. || Siéger au banc du ministère public. → 1. Palais, cit. 7. || Banc d'église : place réservée dans une église. || Banc d'œuvre, réservé aux marguilliers. || Banc de la presse.
2.1 Ils allument des allumettes-bougies pour regarder les sculptures du banc-d'œuvre. On baisse les sièges, on les relève.
J. Renard, Journal, 15 oct. 1906.
Mar. || Les bancs d'une barque. || Banc de quart, sur lequel on peut s'asseoir pendant le quart. || Banc de rameurs (vx), ou banc de nage.
3 Tout à coup elle aperçut les débris d'un navire qui venait de faire naufrage, des bancs de rameurs mis en pièces (…)
Fénelon, Télémaque, I.
4 (…) l'âpre et mélancolique insomnie du banc de quart.
Renan, Souvenirs d'enfance…, Mon oncle Pierre, III.
4.1 Un banc à l'arrière, un second banc au milieu, pour maintenir l'écartement, un troisième banc à l'avant, un plat-bord pour soutenir les tolets de deux avirons, une godille pour gouverner, complétaient cette embarcation, longue de douze pieds, et qui ne pesait pas deux cents livres.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 311.
Loc. Char à bancs. Char.
———
II Techn., comm.
1 Bâti, assemblage de montants et de traverses servant dans divers métiers. || Banc d'établi.
(Dans des syntagmes, parfois réduit au mot isolé). || Banc à tirer, pour l'étirage des métaux. || Banc à couper, à river.Un banc de tourneur, de menuisier. Établi, table.Banc de verrier; banc à bardelles.Arm. || Banc d'épreuve pour mesurer la résistance des canons d'armes à feu.Banc à broches : appareil utilisé dans la filature du coton. || Banc d'étirage.
2 Étal de marchand; table d'exposition et de vente dans un marché en gros.
4.2 Après les criées, lorsque Florent commençait son tour d'inspection, à petits pas, le long des allées ruisselantes d'eau, il voyait parfaitement la belle Normande qui le suivait d'un rire effronté. Son banc, à la deuxième rangée, à gauche, près des bancs de poissons d'eau douce, faisait face à la rue Rambuteau.
Zola, le Ventre de Paris, t. I, p. 177-178.
3 Cin., télév. || Banc-titre (n. m.) : dispositif comportant une caméra fixée sur un support mobile, destiné à l'intégration de textes à l'image (génériques, titres …) et à la réalisation de certains truquages, par prise de vues image par image.
4 Banc d'essai. a Techn. Bâti sur lequel on monte les moteurs pour les éprouver.
4.3 À l'arrêt des bancs d'essai un délicieux silence se posa sur les maisons (…) Les procès intentés à la Société par les propriétaires conjugués avaient déterminé la construction des tunnels pour étouffer le vacarme mais l'augmentation de la puissance des moteurs rendait cette correction insuffisante.
Pierre Hamp, la Peine des hommes (Moteurs), p. 109.
b (1927, « épreuve cycliste pour les débutants »). Fig. Concours organisé pour des débutants, où ils s'essayent. || Cette émission de télévision est un banc d'essai pour les jeunes comédiens.Ce par quoi on éprouve (une personne, une chose).
4.4 Le Congo n'est pas seulement un pays, un État, un malheureux État qui sollicite notre aide (…) C'est aussi pour le service public international que veut être notre Organisation (l'O. N. U.), un banc d'essai; le banc d'essai par excellence !
Aimé Césaire, Une saison au Congo, I, XII.
———
III Amas (de diverses matières) formant une couche plus ou moins horizontale.
1 Géogr., mar. et cour. || Banc de sable, de vase… Écueil. || Banc de glace. Banquise. || Banc de sable, écueil sur lequel la houle se brise. Barre; brisant. || Banc de coraux. Récif. || Les bancs de Terre-Neuve. Haut-fond.
5 Nous présumons encore que non seulement le Groënland a été joint à la Norvège et à l'Écosse, mais aussi que le Canada pouvait être uni à l'Espagne par les bancs de Terre-Neuve, les Açores et les autres îles et hauts-fonds qui se trouvent dans cet intervalle des mers.
Buffon, Œ. compl., t. XII, p. 276.
6 L'entrée de la rivière de Surinam est assez difficile à cause de ses bancs de sable (…)
G.-T. Raynal, Hist. philosophique…, XII, 27.
(1722). Au Canada. || Banc de neige : amas de neige entassée naturellement ( Congère), ou mécaniquement lors d'un déneigement. || Bancs de neige qui barrent la route.REM. Cet emploi, adapté de l'angl. snow bank, est critiqué au Québec même, où l'emploi de congère, peu naturel, ne semble pas le remplacer.
Fig. || Un banc de fumée, de nuages, de poussière, de brume.
7 (…) des bancs de brume voyageaient au ras des eaux.
Loti, Pêcheur d'Islande, p. 126.
2 Banc de poissons : grande quantité de poissons ou de mammifères marins d'une espèce, se déplaçant ensemble. Bande, colonie, formation. || Un banc de harengs, de maquereaux. || Banc de marsouins. || Banc d'huîtres. Huîtrière.
8 (…) c'étaient des bancs de poissons volants qui s'étaient heurtés à nous et que nous avions réveillés.
Loti, Mon frère Yves, XI, 51.
9 (…) on était au milieu d'une immense peuplade de poissons, d'un banc voyageur, qui, depuis deux jours, ne finissait pas de passer.
Loti, Pêcheur d'Islande, p. 12.
3 Géol., mines. Couche géologique composant un terrain. || Banc d'argile, de craie, de marne… || Banc de pierre : chaque lit de pierre dans une carrière, une mine. Assise, couche.
DÉR. et COMP. Bancal, bancelle, banche, bancroche, 2. banque. — V. 1. Banquette.
HOM. 1., 2. Ban.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • banc — banc …   Dictionnaire des rimes

  • banc — BANC. s. mas. Long siége où plusieurs personnes se peuvent asseoir à côté l une de l autre. Banc de menuiserie. Banc garni de tapisserie. Banc de pierre. Banc à dos. f♛/b] On appelle Banc de Galère, Une longue pièce de bois couverte de cuir, sur… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • banc — n. (French) Bench; the place where a court sits; the full court with all judges. See also en banc The Essential Law Dictionary. Sphinx Publishing, An imprint of Sourcebooks, Inc. Amy Hackney Blackwell. 2008. banc …   Law dictionary

  • Banc — Banc, ||Bancus Ban cus, Bank Bank, n. [OF. banc, LL. bancus. See {Bank}, n.] A bench; a high seat, or seat of distinction or judgment; a tribunal or court. [1913 Webster] {In banc}, {In banco} (the ablative of bancus), {In bank}, in full court,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • banc — BANC. s. m. Long siege à asseoir plusieurs personnes ensemble. Banc de menuiserie. banc garny de tapisserie. il a un banc à la paroisse. j ay trouvé ce Procureur à son banc. les bancs d une galere. On dit dans les Universitez, Estre sur les bancs …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Banc Du — is a prominent, fairly flat topped southwards projecting promontory of Foel Eryr, at about 334m OD at the west end of the Preseli Hills in north Pembrokeshire, Wales. First spotted in July 1990 during an aerial photographic survey of the region,… …   Wikipedia

  • banc — m. banc; tréteau; établi. Banc fustier : établi de menuisier. voir cadiera, sèti, taboret …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • banc — banc; char·a·banc; …   English syllables

  • banc — Banc, ou siege, Abacus, Scabile, Scamnum, Sella, Semble qu il vient d Abacus. Banc d argentier, Taberna argentaria. Bancs qui sont bas, Subsellia, subselliorum. Les bancs sur lesquels sont assis ceux qui gaschent et tirent à l aviron, Transtra,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Banc — (spr. bänk), in der englischen und angloamerikan. Gerichtssprache Bezeichnung der Richterbank. The court in b., das Plenum des Gerichts, das eine Revision der von den Einzelrichtern erlassenen Urteile ausübt, teils in der Form von Anträgen auf… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.